Les différents types de robots piscine !

Les premiers jours passés dans votre piscine personnelle furent des plus magiques qui soient ! A croire que vous y alliez même la nuit. Cependant, d’une part, le travail, parait-il, a écrasé cet amour pour la natation et d’autre part, l’eau elle-même reste souvent sale. L’idéal est alors que celle-ci soit propre à tout moment, ce qui favorisera certainement notre grande reprise des baignades. L’unique matériel apte à agir pour vous est le robot piscine. Mais prenez garde, ce n’est pas tout de suite le plus cher qu’il faut acheter car la forme, la taille et le revêtement de votre piscine jouent un rôle. Il faut donc savoir les différents types pour les robots piscines ; aussi, voyez-les avec nous maintenant même.

Les robots à aspiration :

Ils coûtent en général entre € 100 et € 450. On les présente d’ailleurs en premier pour ce prix très compétitif mais aussi pour la praticité du système d’aspiration.

Pour utiliser les robots à aspiration également connus comme robots hydrauliques, on se connecte à la prise balai aspirant, sinon sur l’écumeur de surface. Puis, le robot va automatiquement aspirer les saletés de la piscine via la puissance de la pompe. C’est donc cette dernière qui génère l’aspiration, il n’y a aucun moteur en jeu.

L’avantage est la simplicité d’application ; cependant, on est face à la faiblesse de devoir entretenir à fréquence régulière le filtre de la piscine. On regrette également qu’il n’aspire que les détritus physiques sans effectuer une opération de brossage. On s’expose alors à une contrainte de nettoyage manuel le cas échéant.

Dans cette catégorie de robot, on dénote encore quelques types selon la forme et le talent dudit robot, ils sont :

  • Les robots à jupe: Le nom reflète la forme de la partie accolée au filtre de la piscine. On s’en sert notamment pour une petite piscine à forme basique, donc rectangulaire, arrondie, etc. mais certainement pas hexagonale par exemple.
  • Les robots à turbine: Vous l’aurez compris, ces robots à aspiration sont pour les piscines de moyenne taille. Ces machines fonctionnent plus vite et plus efficacement que les robots à jupe. Ces derniers entament un déplacement au hasard tentant, parfois en vain, de couvrir la piscine entière. En revanche, les robots à turbine sont programmés assurant ainsi l’atteinte de la totalité  de la surface de la piscine.

Les robots à pression :

Ces appareils de nettoyage usent de la pression, par refoulement, afin de collecter les saletés. Ces dernières seront rassemblées dans le sac du robot qu’il faudra nettoyer à intervalles réguliers.

Ce système de collecte de débris est plus efficace que celui des robots à aspiration. Effectivement, ces derniers, puisque bougent, aléatoirement ne couvrent pas à 100 % la surface de la piscine, d’où une intervention requise de notre part. Cependant, à la performance du robot à pression s’ajoute un coût plus élevé. De plus, nous sommes contraints d’assurer la surpression afin que le système fonctionne normalement.

Généralement, mais varie selon le modèle, un robot à pression aura alors besoin d’un surpresseur, une pompe supplémentaire effectuant une propulsion de l’eau au sein d’un circuit hydraulique indépendant. A ce propos, on nomme aussi ces robots des robots à surpresseur.

Quant à leur efficacité, ils offrent alors une couverture plus large même pour une grande piscine. Ces modèles de robots se choisissent notamment, outre par la marque et la forme, par la puissance de jet haute pression. Mais cette technique est loin de suffire pour un appareil valant moyennement € 500. En plus, les modèles de robots de piscines sont nombreux. Consultez alors ce site des meilleurs robots et des piscines du moment.

Dolphin Swash & Moby

Les robots électriques :

Ils ne fonctionnent que par le biais de courant électrique. De là s’écoule alors le premier avantage, son indépendance de fonctionnement. On le nomme même le nettoyeur intelligent, cela se prouvant par la plupart des modèles qui sont programmables. Les petites entités physiques souillant votre eau de piscine sont alors retenues par aspiration dans le robot tandis que l’eau purifiée rendue à la piscine.

Grâce au fonctionnement par moteur, qui ne consomme pas beaucoup l’électricité car propulsé par 12 ou 24 V, leur caractère plus économique est très apprécié.

Cette catégorie englobe les robots les plus chers. Cependant, on ne peut se priver d’une telle aide. En effet, non seulement ces robots s’assureront de faire le recueil de débris intégral du bassin mais le feront en un temps record.

Cette invention technologique peut également se contrôler par une télécommande. De plus, sans même attendre nos ordres, il travaille réellement comme un pro puisqu’il brosse et attrape les saletés tant sur la surface que sur les parois.

Ils sont alors les plus pratiques et les plus autonomes. Tant qu’on ne s’aventure pas dans l’eau pendant que le robot fait son travail, on est serein. D’ailleurs, tant qu’on est assez précautionneux pour mettre la prise de branchement assez éloignée de l’eau, rien de grave n’arrivera.

Pour conclure, on a vu les types de robots piscines qui existent de nos jours. Ils sont répartis en trois classes, la répartition étant basée sur le système de nettoyage.

Le premier est le robot hydraulique qui associe ses compétences au filtre de la piscine par le biais du skimmer. Si cette catégorie contient encore deux sous-classes, le type de robot piscine à pression lui n’existe que sous une seule version. Le robot à pression nettoie alors par refoulement, un système ingénieux qui prouve son efficacité. Le dernier type, qui est le robot électrique est le plus coûteux mais également le plus efficace / pratique puisqu’il s’entretient facilement, il travaille plus rapidement.